PROJET AUTOBLOG


le hollandais volant

Site original : le hollandais volant

⇐ retour index

Petit mot sur Google Password Manager

lundi 1 février 2016 à 17:10

Le navigateur Google Chrome a une fonction pour enregistrer vos mots de passe et les envoyer en ligne pour vous connecter facilement à tous vos comptes sur tous vos appareils connectés (ordinateur, tablette, téléphone…).

Ça peut sembler séduisant comme idée.
Perso je trouve l’idée terrifiante.

Vous donneriez vos clés de maison/voiture/garage/moto/vélo/boîte aux lettres à une personne qui dit « désormais, j’ouvrirais les portes pour vous, vous n’avez qu’à m’appeler. » ?

Ici pourtant vous donnez les clés de votre vie numérique à une entreprise a but lucrative dont vous ne connaissez que le nom.

Alors oui, je sais : « vie numérique », ce n’est rien. Ce n’est pas votre vie.

Ben en fait si, figurez vous.

Votre vie numérique, c’est tout ce que vous faites sur les sites web, sur votre ordinateur, sur votre téléphone, votre tablette ou votre console de jeu.
Cela englobe donc toutes vos photos, vos posts, vos commits (pour ceux qui codent), vos vidéos, votre bibliothèque (y compris musicale et vidéo), vos discussions, vos emails, vos SMS, vos abonnements, votre historique d’achat en ligne, l’accès à votre compte en banque en ligne, votre numéro de carte de crédit (enregistré sur tous les sites où vous achetez). Et bien plus de choses encore.

Si votre vie numérique ne compte pas, laissez-moi effacer tous vos disques durs, vos comptes en ligne, vos favoris et tout le reste et dites-moi si ça vous manque. Si la réponse est oui (je suis sûr que c’est oui, sinon vous n’auriez pas d’ordinateur), alors votre vie numérique compte pour vous et vous devriez la protéger.

Utiliser un service comme Google Password Manager, c’est donner tout ça à Google pour qu’ils en fassent ce qu’ils veulent (et par ça je veux dire vraiment ce qu’ils veulent).

Et ceci compte pour Google, mais également Firefox ou Opera, qui proposent la même chose (mais c’est pas activé par défaut, ceci dit). En règle général, ne laissez pas jamais un programme — quel qu’il soit — retenir vos mots de passe.

À vous de voir, mais soyez prévenu.
Personnellement je ne ferais jamais ça.

Firefox : créer des boutons pour des fonctions supplémentaires

vendredi 22 janvier 2016 à 19:50

Je viens de découvrir un module pour Firefox : Custom Buttons.
Ça permet de créer ses propres boutons pour l’interface de Firefox, directement en JS et dans l’interface (donc mieux que les simples bookmarklets). Le module ne semble plus mis à jour depuis quelques années, mais il fonctionne encore très bien.

Je me suis pour le moment simplement attardé à transformer 3 bookmarklets en boutons Firefox :

firefox new buttons

Forcer le mode lecture

Le premier, le petit « livre », c’est pour forcer le mode lecture. Parfois, le mode lecture ne fonctionne pas dans Firefox. J’ai trouvé d’où ça vient, c’est un comportement compréhensible et à chier, mais on peut l’outrepasser : il suffit d’ajouter le texte « about:reader?url= » devant l’URL. Ce bouton fait ça en un clic (notez que certaines pages ne rendent pas bien en mode lecture).

Pour ajouter ce bouton, il faut commencer par ajouter un bouton. Dans Firefox allez dans AffichageAdd New Button (appuyez sur Alt pour afficher le menu et aller dans Affichage).
Une nouvelle fenêtre s’ouvre alors :

ajouter un nouveau bouton à Firefox avec Custom Buttons

loadURI("about:reader?url="+encodeURIComponent(content.document.location))

Faites ensuite « OK », en bas : le bouton est créé.

Maintenant il faut l’ajouter à l’interface : allez dans le menu de Firefox puis « Personnaliser ». Vous voyez alors votre icône et vous pouvez la déplacer où vous voulez dans l’interface. Une fois que c’est fait, quittez la personnalisation et cliquez sur votre bouton pour passer en mode lecture (même si le mode lecture n’était pas activé par défaut).

Afficher un clavier virtuel JS

Le deuxième bouton, il affiche un petit clavier alternatif pour taper en Russe, Japonais ou en Grec dans les formulaires. C’est le petit clavier en JS que j’avais créé il y a 2 ans.
Pour l’avoir aussi, il faut ajouter un autre bouton.
Faites la même manip que tout à l’heure, mais changez juste le Code en ça :

loadURI("javascript:s=document.createElement('script');s.id='r6109_vkbsgp';s.type='text/javascript';s.src='http://lehollandaisvolant.net/tout/dl/virtual-kb/keyboard.js?french';document.head.appendChild(s);void(null);")

(La doc du clavier est sur mon article dédié et sur Github)

Un bouton pour Shaarli

Le troisième, c’est pour partager un lien sur mon blog, façon Shaarli. Pour Shaarli, le code à faire serait dans ce genre là :

loadURI("http://example.com/shaarli/?post="+encodeURIComponent(content.document.location)+"&title="+encodeURIComponent(content.document.title))

En remplaçant example.com/shaarli/ par l’adresse de votre Shaarli.
Notez que ce code diffère du contenu du bookmarklet de Shaarli : en effet, si le code du bookmarklet fonctionnerait parfaitement, ce code est plus natif à Firefox et donc plus rapide. En plus, il fonctionne même là où les bookmarklets normaux ne marchent pas (quand le JS du bookmarklet est bloqué sur le site, comme sur Github).

Vous pouvez transformer n’importe quel bookmarklet en bouton dans Firefox en plaçant le code JS du bookmarklet entre « loadURI(" » et « ") ».

Le module permet de faire quelques autres choses, comme lancer le script automatiquement au démarrage de Firefox. Je vous laisse voir le site du module pour plus d’information. Il y a aussi un forum, avec un partage de plein de scripts.

Firefox : créer des boutons pour des fonctions supplémentaires

vendredi 22 janvier 2016 à 19:50

Je viens de découvrir un module pour Firefox : Custom Buttons.
Ça permet de créer ses propres boutons pour l’interface de Firefox, directement en JS et dans l’interface (donc mieux que les simples bookmarklets). Le module ne semble plus mis à jour depuis quelques années, mais il fonctionne encore très bien.

Je me suis pour le moment simplement attardé à transformer 3 bookmarklets en boutons Firefox :

firefox new buttons

Forcer le mode lecture

Le premier, le petit « livre », c’est pour forcer le mode lecture. Parfois, le mode lecture ne fonctionne pas dans Firefox. J’ai trouvé d’où ça vient, c’est un comportement compréhensible et à chier, mais on peut l’outrepasser : il suffit d’ajouter le texte « about:reader?url= » devant l’URL. Ce bouton fait ça en un clic (notez que certaines pages ne rendent pas bien en mode lecture).

Pour ajouter ce bouton, il faut commencer par ajouter un bouton. Dans Firefox allez dans AffichageAdd New Button (appuyez sur Alt pour afficher le menu et aller dans Affichage).
Une nouvelle fenêtre s’ouvre alors :

ajouter un nouveau bouton à Firefox avec Custom Buttons

loadURI("about:reader?url="+encodeURIComponent(content.document.location))

Faites ensuite « OK », en bas : le bouton est créé.

Maintenant il faut l’ajouter à l’interface : allez dans le menu de Firefox puis « Personnaliser ». Vous voyez alors votre icône et vous pouvez la déplacer où vous voulez dans l’interface. Une fois que c’est fait, quittez la personnalisation et cliquez sur votre bouton pour passer en mode lecture (même si le mode lecture n’était pas activé par défaut).

Afficher un clavier virtuel JS

Le deuxième bouton, il affiche un petit clavier alternatif pour taper en Russe, Japonais ou en Grec dans les formulaires. C’est le petit clavier en JS que j’avais créé il y a 2 ans.
Pour l’avoir aussi, il faut ajouter un autre bouton.
Faites la même manip que tout à l’heure, mais changez juste le Code en ça :

loadURI("javascript:s=document.createElement('script');s.id='r6109_vkbsgp';s.type='text/javascript';s.src='http://lehollandaisvolant.net/tout/dl/virtual-kb/keyboard.js?french';document.head.appendChild(s);void(null);")

(La doc du clavier est sur mon article dédié et sur Github)

Un bouton pour Shaarli

Le troisième, c’est pour partager un lien sur mon blog, façon Shaarli. Pour Shaarli, le code à faire serait dans ce genre là :

loadURI("http://example.com/shaarli/?post="+encodeURIComponent(content.document.location)+"&title="+encodeURIComponent(content.document.title))

En remplaçant example.com/shaarli/ par l’adresse de votre Shaarli.
Notez que ce code diffère du contenu du bookmarklet de Shaarli : en effet, si le code du bookmarklet fonctionnerait parfaitement, ce code est plus natif à Firefox et donc plus rapide. En plus, il fonctionne même là où les bookmarklets normaux ne marchent pas (quand le JS du bookmarklet est bloqué sur le site, comme sur Github).

Vous pouvez transformer n’importe quel bookmarklet en bouton dans Firefox en plaçant le code JS du bookmarklet entre « loadURI(" » et « ") ».

Le module permet de faire quelques autres choses, comme lancer le script automatiquement au démarrage de Firefox. Je vous laisse voir le site du module pour plus d’information. Il y a aussi un forum, avec un partage de plein de scripts.

Si, écrire en français avec un clavier AZERTY est possible !

mercredi 20 janvier 2016 à 16:14

Il y a pas mal d’effervescence depuis quelques jours concernant le gouvernement qui souhaite avoir un véritable Clavier-Français® made in Taïwan. Comprendre ici qu’ils veulent un clavier qui puisse accentuer les majuscules, taper les guillemets français, les points de suspension et bien d’autres caractères spécifiques à la langue française..
On peut même lire qu’il serait presque impossible de faire tout ça avec un clavier AZERTY normal.

Euh, 'scusez ? Vous permettez ? J’ai un clavier AZERTY et je sais taper tout ça sans problème.

Ce n’est pas un problème de clavier mais de pilote et de logiciel.

La disposition Fr-OSS (ou « français alternatif », « français variante » dans les systèmes d’exploitations…) n’est sûrement pas parfaite non plus, mais elle permet au moins de taper tous les diacritiques minuscules et majuscules, les ligatures, les tirets et l’apostrophe typographiques, les vrais points de suspension, les espaces insécables, les guillemets français "«»", anglais « ” », américains « " » et allemands („), les signes mathématiques (÷×⋅±≠) et plein d’autre choses :

disposition français alternative

C’est un coup à prendre pour les utiliser de façon automatique, mais ça existe, c’est possible et pas besoin d’avoir un clavier à 2000 € : n’importe quel clavier fonctionne, il suffit du bon logiciel.
C’est natif sous Linux, mais il y a des logiciels pour le faire sous Windows (voir là et c’est possible sous OS-X également. Sous Android et iOS c’est là depuis longtemps aussi.

Parce que je les vois déjà venir moi : demain il y aura des claviers approuvés par le ministère (avec mouchard intégré) en tête de gondole dans les rayons de tous les supermarchés au double du prix.
(Mais bon, s’ils avaient préféré Linux (où ces claviers sont actifs par défaut) dans les écoles plutôt que se vendre à Microsoft, peut-être que quelqu’un se serait rendu compte accidentellement qu’on pouvait accentuer les majuscules simplement en appuyant sur une touche)…

Ah et oui : je ne parle même pas du BÉPO, qui est une alternative au AZERTY, destinée à faciliter la frappe, à la rendre plus ergonomique et plus rapide. C’est spécialement conçu pour le français et langue française (la disposition AZERTY était prévue pour éviter que les machines à écrire mécaniques ne s’enrayent, sans tenir compte de la fatigue de nos poignets).

Si, écrire en français avec un clavier AZERTY est possible !

mercredi 20 janvier 2016 à 16:14

Il y a pas mal d’effervescence depuis quelques jours concernant le gouvernement qui souhaite avoir un véritable Clavier-Français® made in Taïwan. Comprendre ici qu’ils veulent un clavier qui puisse accentuer les majuscules, taper les guillemets français, les points de suspension et bien d’autres caractères spécifiques à la langue française..
On peut même lire qu’il serait presque impossible de faire tout ça avec un clavier AZERTY normal.

Euh, 'scusez ? Vous permettez ? J’ai un clavier AZERTY et je sais taper tout ça sans problème.

Ce n’est pas un problème de clavier mais de pilote et de logiciel.

La disposition Fr-OSS (ou « français alternatif », « français variante » dans les systèmes d’exploitations…) n’est sûrement pas parfaite non plus, mais elle permet au moins de taper tous les diacritiques minuscules et majuscules, les ligatures, les tirets et l’apostrophe typographiques, les vrais points de suspension, les espaces insécables, les guillemets français "«»", anglais « ” », américains « " » et allemands („), les signes mathématiques (÷×⋅±≠) et plein d’autre choses :

disposition français alternative

C’est un coup à prendre pour les utiliser de façon automatique, mais ça existe, c’est possible et pas besoin d’avoir un clavier à 2000 € : n’importe quel clavier fonctionne, il suffit du bon logiciel.
C’est natif sous Linux, mais il y a des logiciels pour le faire sous Windows (voir là et c’est possible sous OS-X également. Sous Android et iOS c’est là depuis longtemps aussi.

Parce que je les vois déjà venir moi : demain il y aura des claviers approuvés par le ministère (avec mouchard intégré) en tête de gondole dans les rayons de tous les supermarchés au double du prix.
(Mais bon, s’ils avaient préféré Linux (où ces claviers sont actifs par défaut) dans les écoles plutôt que se vendre à Microsoft, peut-être que quelqu’un se serait rendu compte accidentellement qu’on pouvait accentuer les majuscules simplement en appuyant sur une touche)…

Ah et oui : je ne parle même pas du BÉPO, qui est une alternative au AZERTY, destinée à faciliter la frappe, à la rendre plus ergonomique et plus rapide. C’est spécialement conçu pour le français et langue française (la disposition AZERTY était prévue pour éviter que les machines à écrire mécaniques ne s’enrayent, sans tenir compte de la fatigue de nos poignets).